FANDOM


Pudeur.png

Pudeur

.

Pudeur et Naturisme Modifier

La pudeur, une notion relativeModifier

Dans notre société occidentale, la pudeur est intimement liée à la sexualité. Elle consiste, tout simplement, à conserver dans sa sphère intime, tout ce qui a trait à la sexualité. C'est-à-dire les comportements sexuels, mais aussi et surtout, les parties du corps qui entrent en jeu dans la sexualité: seins, fesses, organes génitaux.

Cependant, la pudeur est une notion très fluctuante, en fonction des peuples, des religions, et même du temps qui passe. Ce qui est impudique pour certains ne le sera pas pour d'autres. Ainsi par exemple:

  • Chez les musulmans, il est totalement impudique pour une femme de laisser sa chevelure visible, voire de laisser visible quelque partie de peau que ce soit (c'est la raison d'être fondamentale du voile ou de la burka).
  • Avant Mai 1968, il était considéré comme indécent pour une femme de porter une jupe qui laissait voir les genoux. En 1964, la speakerine de l'ORTF Noëlle Noblecourt fut virée pour avoir osé montrer ses genoux à l'antenne. Les temps ont bien changé...
  • Plus tôt encore, au début du XXème siècle, il était considéré comme indécent pour ces mêmes femmes de laisser les chevilles visibles, ou de porter un pantalon. Cette dernière interdiction n'a d'ailleurs été supprimée de la loi française qu'il y a très peu de temps seulement...
  • Chez nombre de peuplades d'Afrique, d'Amazonie ou de Mélanésie qui vivent nues (tout simplement parce que le climat ne rend pas le vêtement nécessaire), il peut être indécent de ne pas porter des attributs décoratifs à signification sociale, tels que bracelets, colliers et autres étuis péniens.

La pudeur chez les naturistesModifier

Chez les naturistes, la pudeur et la décence existent bel et bien, et ce sont même des notions capitales. Simplement, le champ de la pudeur y est différent de ce qui est communément admis dans la "norme sociale".
Celà, nombre de textiles ne le comprennent pas, conditionnés qu'ils sont par les principes judéo-chrétiens qui stipulent que les parties "honteuses" ne doivent pas être dévoilées à autrui. Pour un textile, être nudiste, c'est se promener cul nu et sexe à l'air, donc c'est être indécent et impudique.

Chez les naturistes, la nudité est fondamentalement désexualisée. Tout naturiste est capable de faire la différence entre la nudité ordinaire et la nudité sexuelle, c'est tout simplement une question de contexte. Comme chez les indiens d'Amazonie, au fond...
Partant de là, il n'y a rien d'impudique pour un naturiste à ne pas couvrir son corps, ses organes génitaux. Ceux-ci sont des parties du corps comme les autres, ni plus sales, ni plus honteuses.

Pour un naturiste, se promener nu est infiniment moins indécent que certaines tenues vestimentaires de plus en plus répandues dans notre société:
- Pantalons taille basse qui laissent entrevoir les sous-vêtements ou l'absence de sous-vêtements,
- Décolletés plongeants ou pigeonnants, portés sans soutien-gorge ou alors avec un soutien-gorge compresseur, suivant la façon préférée de mettre en valeur les seins,
- Robes transparentes ou translucides, telles que bon nombre de robes de "haute-couture" portées le plus souvent sans sous-vêtements par les "stars de cinéma" dans les festivals et qui ne cachent rien de leur anatomie.

Toutes les tenues pré-citées ont en effet une fonction totalement incompatible avec l'esprit naturiste: elles ont pour but d'attirer le regard vers les seins, vers les fesses, vers les organes génitaux, et ont donc une fonction sexuelle indiscutable. C'est donc indécent pour nous, comme celà devrait l'être aussi pour les textiles d'ailleurs.
Chez les naturistes, la nudité n'a nullement pour fonction d'attirer le regard vers les organes génitaux. Notre simple nudité désexualisée n'est donc pas indécente à nos yeux.

Par contre, dans tout règlement intérieur de centre naturiste, on trouvera des consignes quant au port de tatouages provocants ou de percings génitaux, qui sont généralement strictement prohibés. Ceux-ci attirent le regard vers les organes génitaux, donc ils ont une fonction sexuelle, c'est indécent. De même, tout comportement sexuellement ambigu ou explicite pratiqué à la vue d'autrui est prohibé: comme chez les textiles, c'est impudique.

Pour résumer, chez les naturistes est impudique ou indécent tout ce qui attire de manière délibérée le regard vers le sexe et tout ce qui évoque implicitement ou explicitement l'activité sexuelle. Mais la simple nudité, qui n'a pas pour but de montrer ou d'exhiber notre sexe, est parfaitement décente. Pour un naturiste, se promener nu, c'est exactement pareil que de se promener habillé.
On retrouve, au fond, la disctinction entre nudité simple et exhibition sexuelle, qui fait encore défaut au niveau légal en France. |}

Source du document Modifier

http://pensees.naturistes.voila.net/pudeur.html Remerciements à l'auteur : Nubikede

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard